AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Leonard T. ▬ I spit when I talk.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
INSCRIPTION : 28/06/2015
MESSAGES : 121
PSEUDO/PRENOM : Heisenberg.
CELEBRITE : Aaron Paul, bitch.
CRÉDITS : Milou, tumblr.
AGE : 28 ans.

MessageSujet: Leonard T. ▬ I spit when I talk.   Dim 28 Juin - 10:34

Dead man walking on a tight rope

aaron paul



Torrance, Leonard

nom: Torrance. ⊹ prénom : Leonard. ⊹ date et lieu de naissance : 1er mars 1987 à Portland, Maine. ⊹ âge: 28 ans. ⊹ nationalité : Américain. ⊹ origines : Américain. ⊹ métier/études: Leonard est mécanicien, mais dans un style bien particulier : il ne s'occupe généralement que de voitures de collection. ⊹ situation amoureuse : Célibataire. ⊹ orientation sexuelle : Bisexuel, il faut savoir se diversifier dans la vie... ⊹ groupe : No Thanks. ⊹ crédits : November.

little things

Quand il était adolescent, Leonard était percé au nez et à la lèvre, il a tout enlevé à ses 20 ans pour trouver du travail et se fondre dans la masse. ⊹ Il est très vulgaire, il est rare qu'il sorte une phrase sans qu'il n'y ai un juron avec. ⊹ Il se promène toujours avec une balle anti-stress dans la main, il s'en sépare rarement. ⊹ Il s'humecte les lèvres une centaine de fois par jour, et sans s'en rendre compte. ⊹ A ses 19 ans, il s'est fait tatoué tous le bras gauche. Les dessins sont ceux tirés du film The Wall du groupe Pink Floyd. ⊹ Quand il travaille, il faut toujours qu'il le fasse en musique. C'est pourquoi il a installé un matériel audio dernier cri dans son garage et diffuse des groupes à longueur de journée. ⊹ Il ne supporte pas l'autorité et devient toujours agressif quand on lui donne des ordres. La seule personne capable de le faire est son patron. ⊹ Lorsqu'il est mal à l'aise, il sort des plaisanteries à tout va pour dissimuler sa maladresse. Ça arrive souvent en présence d'un homme ou d'une femme qui lui a tapé dans l’œil. ⊹ Ses groupes de musique préférées s'arrêtent à Slipknot, System Of A Down, Metallica, Mudvayne et Black Sabbath. ⊹ Il est aussi tatoué au niveau de l'omoplate droite, un simple corbeau noir avec une symbolique particulière pour lui : c'est l'oiseau préféré de sa petite soeur. ⊹ Il adore les films d'horreur, dans son appartement, les étagères en sont remplis. Vous ne trouverez rien d'autres que ça chez lui d'ailleurs... ⊹ Si quelqu'un est physiquement à son goût, Leonard ne va pas hésiter à regarder cette personne de haut en bas, et on peut sentir la gourmandise dans son regard et dans son sourire. ⊹ C'est un grand impulsif, il perd facilement son calme et préfère régler les trois quarts de ses problèmes par la violence, même s'il peut lui arriver d'être diplomate. ⊹ Il dessine à ses heures perdues, enfin depuis ses quatorze ans. ⊹ Il joue aussi de la guitare et de la basse. ⊹ Bien qu'il ai l'air d'un sale pervers aux premiers abords, Leonard est un grand romantique prêt à tout et n'importe quoi pour sa moitié. ⊹ Il a essuyé des ruptures difficiles qui lui ont fait perdre confiance en soi en matière de relations amoureuses. ⊹ Il fait du skateboard la plupart de son temps libre. ⊹ S'il n'est pas dehors à faire du skateboard, Leonard est dans son appartement à jouer aux jeux vidéos. Il a presque une dizaine de consoles et plus d'une centaine de jeux à son actif.

⊹ Bonjour, bonsoir ! Sur Internet, je n'ai pas de pseudo en particulier, ça varie. Heisenberg ça me va. J'ai 23 ans et je vis en région parisienne. J'ai fais mon come-back sur les forums RPG il y a bientôt deux semaines après plus de trois ans d'absence. Je bosse dans un parc à thème dont le grand patron est une souris en pantalon rouge. ;) Je suis passionné par beaucoup de choses. La musique, le cinéma, et surtout, SURTOUT les jeux vidéos. J'en suis accro, je n'ai que ça chez moi pour vous dire. Niveau films, je me base surtout sur des grands classiques de l'horreur, et en séries, j'ai ma petite sélection. Si vous aimez The Walking Dead, Game Of Thrones, Breaking Bad, Sons Of Anarchy ou Big Bang Theory, alors il y a de fortes chances que nous soyons copains. *.* Niveau présence, je pourrais être présent deux à trois jours par semaine, et quelques autres soirs après le boulot si je ne suis pas crevé. J'espère passer de bons moments parmi vous, et j'ai une dernière chose à ajouter : s'il vous plaît, montrez moi que vous vous intéresser plus à l'histoire d'un personnage qu'à son avatar... J'ai déjà vu ça beaucoup trop de fois, et n'étais pas intégré à cause de mes choix (Aaron Paul, Jackson Rathbone, Norman Reedus, Bryan Cranston ou encore Joseph Gordon-Levitt). Je compte sur vous, et en passant : votre forum est très beau, j'espère qu'il va marcher du tonnerre !  




tell me more


ONE DAY IN A NORMAL LIFE, IN A NORMAL FAMILY.


Je n’ai pas vécu longtemps à Portland. A vraie dire je ne me souviens même pas de ce qu’il y avait là-bas. Mes parents y habitaient depuis déjà un moment, ils se sont rencontrés à l’université. Une amitié qui s’est transformée en coup de foudre, et voilà Bruce et Annie Torrance, unis par les liens sacrés du mariage. Deux ans après, je suis né, et en urgences apparemment. Une histoire de cordon ombilical autour du cou, et une opération pour me faire sortir avant que je ne m’étouffe. C’est cool hein ? Moi et mes parents avons  vécus à Portland jusqu’à mes trois ans, et ensuite nous avons déménagé à Baltimore. Mon père avait trouvé du boulot là-bas en rapport avec sa branche. Oui parce qu’en plus de ça, mon paternel est avocat, et ma mère tient son propre restaurant en ville. Ils ne sont pas à plaindre financièrement, et même si leurs boulots respectifs leur prenaient beaucoup de temps, ils ont toujours pu m’élever comme il fallait. J’ai eu une enfance tout ce qu’il y a de plus banal. J’ai grandis, j’ai appris, j’ai connus des enfants de mon âge et tout ce qui va avec. Lorsque j’avais cinq ans, ma mère est tombée enceinte d’un deuxième enfant. C’était une fille, ils l’appelèrent Abigail. Je crois me souvenir que j’étais bien heureux d’avoir une petite sœur, et prit soin d’elle à la seconde où je l’ai vu. Bref, tout ça pour vous dire que tout allait bien dans le meilleur des mondes. Mes parents s’acharnaient sur leurs jobs et finirent par se faire une réputation digne de ce nom. Mon père devint le grand avocat Bruce Torrance, celui qu’il fallait absolument se dégoter pour se sortir d’une mauvaise passe. Il se mit à voyager beaucoup après ça, et vagabondait entre les plus grandes villes du pays pour assister à des procès et exercer son devoir en bonne et due forme. Le restaurant de ma mère prenait de l’ampleur, bien que ce ne soit pas un palace cinq étoiles. Sa cuisine typique plaît à ses clients et c’est tout ce qui l’importe. Quant à moi, je grandissais et allait à l’école comme n’importe quel gamin. Je n’ai pas vécu de moments extrêmement captivants lorsque j’étais petit, en tout cas pas suffisamment pour me marquer à vie. J’avais des amis, je jouais, me battais, laissait parler ma curiosité… Tout ce paragraphe juste pour vous montrer que j’ai eu l’enfance banale et monotone d’une grande majorité de personnes et je ne m’en plains pas, c’était très bien comme ça.


LET YOUR SOUL TALK, AND SCREW THE WORLD.


Arrivé à l’adolescence, ça se gâte, comme pour tout le monde en fait. J’ai fait ma crise, comme beaucoup de types de mon âge. J’ai commencé à m’intéresser à la musique, je me suis mis à apprendre la guitare et la basse, et écoutait du Metal à longueur de journée. Mes parents se disaient que ça finirait par me passer, que ce n’était qu’une crise comme une autre. J’étais moins attentif en cours, je préférais passer mon temps dehors plutôt qu’enfermé dans une salle de classe. J’ai séché plusieurs fois, mais rien qui ne me fit expulser de son école. Je passais aussi beaucoup de mon temps libre avec des amis à rouler en skateboard aux quatre coins de la ville, à fumer… Ouais, j’ai commencé à fumer à l’âge de quinze ans, et pas que des cigarettes, navré de vous le dire. J’étais dans l’âge bête, je pensais que le monde m’appartenait et je me permettais tout, quitte à être irrespectueux avec mes aînés. Je m’en suis mangé, des gifles. J’ai eu une période de conflit avec mon père, mais ça ne dura pas bien longtemps. Il essayait de me faire comprendre que j’agissais mal, que j’allais finir droit dans le mur si je continuais comme ça mais je refusais de l’écouter.
C’était aussi l’âge où je m’intéressais aux filles. J’en ai eu des copines au lycée, bien assez pour les compter sur quatre mains. Je n’en aimais aucune, mais c’était une façon de se montrer en public aux côtés d’une jolie nana. La plupart n’était pas plus intelligente qu’une huître,  mais elles étaient jolies et ça me suffisait. Sauf que j’ai finis par tomber sur une fille qui cette fois était totalement différente. Elle s’appelait Heather, et je l’aimais. J’étais un pauvre adolescent raide dingue d’une fille qui finirait sans doute par me larguer. C’est ce qu’elle fit à la fin du lycée. Nous sommes sortis ensemble un an, et elle a ensuite décidé de mettre fin à notre relation. ‘’Je dois faire mes études en Floride tu comprends, on n’aura pas le temps de se voir.’’ Après ça, je l’ai haïs, je ne voulais pas montrer ma faiblesse mais j’étais vraiment malheureux… Cette nana m’a fait mal.
Je suis allé à l’université à mon tour, dans le Maine, la même que mes parents. Autant vous dire tout de suite, je n’y suis resté que trois ans avant de jeter l’éponge et de me tirer. Mais pendant ce temps, j’ai appris à vivre comme un jeune adulte, un étudiant qui a soif de s’amuser et de rencontrer du monde. Je me suis fais pas mal d’amis là-bas, et j’ai aussi vécu un évènement qui a totalement changé ma vision du monde. A une soirée d’étudiants comme il y en a au moins une par jour, j’ai rencontré un mec. Andrew, super sympa. On avait beaucoup de points communs, on s’est bien entendu. Mais de fil en aiguille, et avec une bonne dose d’alcool et de drogue en prime, j’ai fini par coucher avec lui. Sobre, je n’aurais jamais fait une chose pareille… enfin, c’est ce que j’ai cru. Je me suis d’abord dis que c’était une épouvantable erreur, que je ne recommencerais jamais. Et pourtant on a récidivé, plusieurs fois. C’est alors que des sentiments ont commencé à se manifester, il n’était pas qu’un simple corps, il était une personne, et son tout m’attirait. J’ai finis par l’admettre : je suis tombé amoureux d’un homme, et aujourd’hui je l’assume pleinement. Seulement, après que j’ai abandonné mes études, moi et Andrew nous sommes quittés. Notre relation n’avait pas d’avenir, lui voulait partir vivre en Italie après ses études, nous n’aurions donc jamais eu l’occasion de nous revoir.
Et c’est sur ce retour à Baltimore que j’ai commencé ma vie d’adulte, autonome et responsable.


DREAMING IS THE WAY I LIVE

J’ai trouvé ma voie professionnelle rapidement. A l’âge de 22 ans, j’ai été engagé dans un garage en tant qu’apprenti mécanicien. L’avantage de cet endroit est qu’on ne s’occupe pas de berline ou de voiture familiale basique. Non, mon patron a décidé de s’occuper uniquement de voitures de collection, de vieilles bagnoles collectors et de muscle-cars. J’ai tout suite aimé cet endroit, et j’ai remercié mon père de m’avoir appris les bases de la mécanique lorsque j’étais plus jeune. Mon patron m’a tout de suite apprécié, m’a apprit toutes les ficelles du métier et j’ai fini par devenir un mécanicien à plein temps. J’ai pu avoir mon propre appartement, je vis avec mon chien, dans un environnement qui me convient parfaitement. Niveau social, j’ai pu retrouver certains amis de lycée que j’avais perdu de vue en retournant dans le Maine. Mes parents sont toujours là, et je me plais à leur rendre visite dès que j’en ai l’occasion. Malgré que j’approche de la trentaine, j’aime vivre ma vie à cent à l’heure sans me soucier du lendemain. Je continue à m’amuser, je sors souvent, je participe à des soirées, je rencontre du monde… Bref, je n’ai rien d’un introverti. Ma vie n’est pas palpitante, pas vrai ? Mais au moins maintenant vous savez qu’on n’est pas obligé d’avoir une existence pleine de rebondissements, de tragédies et de problèmes pour être quelqu’un. Je me plais dans ce que je suis, dans ce que je fais, et ça ne risque pas de changer de si tôt.



Dernière édition par Leonard Torrance le Dim 28 Juin - 13:00, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
INSCRIPTION : 27/06/2015
MESSAGES : 37
PSEUDO/PRENOM : agôn./estelle
CELEBRITE : jack falahee
CRÉDITS : Lydie
AGE : vingt-huit ans

MessageSujet: Re: Leonard T. ▬ I spit when I talk.   Dim 28 Juin - 10:58

Oh bordel le choix d'avatar juste parfait. Je l'aime tellement lui. Bienvenue et bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
INSCRIPTION : 27/06/2015
MESSAGES : 139
PSEUDO/PRENOM : adoko/pauline
CELEBRITE : dylan rieder
CRÉDITS : spleen ocean
AGE : 25 ans

MessageSujet: Re: Leonard T. ▬ I spit when I talk.   Dim 28 Juin - 11:09

bienvenue poulet Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
INSCRIPTION : 28/06/2015
MESSAGES : 121
PSEUDO/PRENOM : Heisenberg.
CELEBRITE : Aaron Paul, bitch.
CRÉDITS : Milou, tumblr.
AGE : 28 ans.

MessageSujet: Re: Leonard T. ▬ I spit when I talk.   Dim 28 Juin - 11:12

Lukàs, merci. :koeur: Et merci, ça fait plaisir de voir quelqu'un qui connaît Mister Paul.

Cézanne, merci coco. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
INSCRIPTION : 30/05/2015
MESSAGES : 187
PSEUDO/PRENOM : velvety, marine.
CELEBRITE : naya rivera.
CRÉDITS : bombshell, tumblr + endlesslove.
AGE : vingt-huit ans.

MessageSujet: Re: Leonard T. ▬ I spit when I talk.   Dim 28 Juin - 11:16

bienvenuuuue. si t'as le moindre soucis, n'hésite pas a contacter le staff. bon courage pour ta fiche. I love you

_________________
    hopeless
    they'll grab your waist and whisper in your ear but six months later you'll find yourself drunk texting them that you miss them and they won't respond. the saddest word in the whole wild world is the word almost. he was almost in love. she was almost good for him. he almost stopped her. she almost waited. he almost lived. they almost made it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
INSCRIPTION : 21/06/2015
MESSAGES : 38
PSEUDO/PRENOM : .polymnie + chloé
CELEBRITE : zac perfect efron
CRÉDITS : KORDEISM

MessageSujet: Re: Leonard T. ▬ I spit when I talk.   Dim 28 Juin - 11:21

paul
bienvenue avec ce choix de malade :bave: I love you

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
INSCRIPTION : 28/06/2015
MESSAGES : 121
PSEUDO/PRENOM : Heisenberg.
CELEBRITE : Aaron Paul, bitch.
CRÉDITS : Milou, tumblr.
AGE : 28 ans.

MessageSujet: Re: Leonard T. ▬ I spit when I talk.   Dim 28 Juin - 11:40

Merci beaucoup à vous deux ! :koeur:
Décidément, le quota de personnes connaissant Aaron ici va sûrement dépasser ce que j'ai vu la plupart du temps ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
INSCRIPTION : 30/05/2015
MESSAGES : 187
PSEUDO/PRENOM : velvety, marine.
CELEBRITE : naya rivera.
CRÉDITS : bombshell, tumblr + endlesslove.
AGE : vingt-huit ans.

MessageSujet: Re: Leonard T. ▬ I spit when I talk.   Dim 28 Juin - 11:41

on gère, que veux-tu?

_________________
    hopeless
    they'll grab your waist and whisper in your ear but six months later you'll find yourself drunk texting them that you miss them and they won't respond. the saddest word in the whole wild world is the word almost. he was almost in love. she was almost good for him. he almost stopped her. she almost waited. he almost lived. they almost made it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Leonard T. ▬ I spit when I talk.   Dim 28 Juin - 11:48

le quota redescend avec moi... mais ça va si je dis qu'il a une jolie petite bouille ? Arrow
quoi qu'il en soit, je te dis bienvenue sur ce forum et bonne chance pour ta fiche What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar
INSCRIPTION : 28/06/2015
MESSAGES : 121
PSEUDO/PRENOM : Heisenberg.
CELEBRITE : Aaron Paul, bitch.
CRÉDITS : Milou, tumblr.
AGE : 28 ans.

MessageSujet: Re: Leonard T. ▬ I spit when I talk.   Dim 28 Juin - 12:15

C'est déjà bien de dire qu'il a une bonne bouille. :bisou: Merci à toi ! :koeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
INSCRIPTION : 31/05/2015
MESSAGES : 145
PSEUDO/PRENOM : agôn./estelle
CELEBRITE : jenna coleman
CRÉDITS : gentle heart
AGE : trente ans

MessageSujet: Re: Leonard T. ▬ I spit when I talk.   Dim 28 Juin - 14:06

en même temps, en étant fan de breaking bad, je suis obligée de le connaitre I love you et puis il est très sexy *O*


validation
welcome home !


C'est officiel... T'ES DES NÔTRES!
Permets moi de te dire que ton histoire est petit avis sympa sur l'histoire ! J'ai bien hâte de voir évoluer ton personnage
Maintenant t'es officiellement un(e) habitant(e) de Townson (ou de Baltimore, ça marche aussi) ! On sait tous qu'une vie sans amis c'est pas hyper intéressant c'est pourquoi on te propose d'aller te faire une fiche pour les répertorier et aussi pour les trouver parce qu'ils tombent pas des arbres encore malheureusement Et sinon, t'es maintenant libre dans le forum, tu peux aller flooder et jouer mais surtout rp ! On espère que tu t'amuseras parce que c'est notre volonté première et on te dit encore merci pour ton inscription



_________________

YOU ARE THE ONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Leonard T. ▬ I spit when I talk.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leonard T. ▬ I spit when I talk.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» freedom for Leonard Peltier!
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» Forum TeaM SpiT`FiRe
» How to talk with me.
» Blabla Dodo / Sleep Talk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRY A LITTLE TENDERNESS :: It's your story :: présentations :: présentations validées-