AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Please, take my hand ft. Adam Levine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
INSCRIPTION : 16/06/2015
MESSAGES : 41
PSEUDO/PRENOM : deep inside/Julien
CELEBRITE : Adam Levine
CRÉDITS : MORPHINE
AGE : 33 ans

MessageSujet: Please, take my hand ft. Adam Levine   Ven 26 Juin - 17:28

Love is simple but also complicated

adam levine



N. jude price

nom: Price ⊹ prénom : Jude Niels ⊹ date et lieu de naissance : 17 Octobre 1981 à Washington  ⊹ âge: 33 ans ⊹ nationalité : Américaine ⊹ origines : Anglaises et Américaines ⊹ métier/études: Avocat ⊹ situation amoureuse : En couple ⊹ orientation sexuelle : Homosexuel ⊹ groupe : who cares ⊹ crédits : MORPHINE

little things

J'ai plusieurs tics qui ne sont pas vraiment gênant dans la vie mais qui restent présents malgré tout, le premier, c'est le fait d'avoir toujours besoin de vérifier que la porte soit fermée avant d'aller me coucher, même si je l'ai fermé dix minutes avant. Le deuxième c'est celui de toujours marcher aux bords du trottoirs, jamais près du mur, et ça depuis gamin, ne me demandait pas pourquoi, je n'en sais strictement rien. Et le troisième, c'est celui de toujours vouloir être accompagné, je déteste la solitude, je déteste faire les choses seules. Je suis un grand enfant derrière ce visage un peu vieillit par le temps. Et c'est compliqué quand même, de trouver quelqu'un qui veuille vous suivre continuellement, mais j'y arrive.
J'aimerai vous raconter le jour de mon diplôme, pour vous montrer à quel point je peux être tête en l'air, comme à mon habitude, j'étais à la bourre, je me suis levé sans prendre le temps de déjeuner, j'ai sauté dans la douche et je me suis habillé en vitesse en attrapant un jean et un maillot à la va vite. J'ai pris le bus, dévisagé par pas mal de monde sans comprendre pourquoi. Arrivé à la fac, ma meilleure amie de l'époque s'est mise à rire tellement fort que tout l'amphithéâtre nous a regardé. Et vous vous demandez pourquoi? Et bien, j'avais gardé mes chaussons Casimir, vous savez le gros bonhomme orange affreux, j'étais sorti avec ça dans la rue, puis dans le bus et maintenant à la fac. Voilà ce qui est risible, c'est que si j'avais un instant prêté attention à ce que je faisais, j'aurai pu m'éviter cette honte fabuleuse.

⊹ Je fais 1m83 et je pèse 75 Kilos, je suis châtain et j'ai les yeux bleu. Je suis très adepte des jeux vidéos et je pourrai passer des journées entières à siroter du rhum. Vous me connaissez déjà puisque j'ai déjà un autre personnage sur ce forum. Ici, j'occupe une place plus ou moins importante. (Non pas celle du GUIGNOL...) Qui suis-je? Julien, votre admin, aussi appelé deep inside, Ju, ou par tout autre surnom qui vous plairez. J'embrasse vos fesses une à une et je disparais dans une orgie monumentale.    :fouet:        


_________________

Sorry, I've a problem
Jump off a bridge. Let the birds and then fall into the water. Let us make the current drift. Let us sink . Let our lungs emptied of their oxygen , they can fill with water . Do not go back to the surface. Let not breath. Close our eyes . Let our tears mix with water. Say goodbye to the world . Let us just die
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
INSCRIPTION : 16/06/2015
MESSAGES : 41
PSEUDO/PRENOM : deep inside/Julien
CELEBRITE : Adam Levine
CRÉDITS : MORPHINE
AGE : 33 ans

MessageSujet: Re: Please, take my hand ft. Adam Levine   Ven 26 Juin - 18:42


tell me more

14.01.2015

Vous êtes séropositif...

Mon visage se fermait, mes mains devenaient moites et mon corps tremblait. Il y avait forcément une erreur, je ne pouvais pas être atteint du HIV. J'avais 34 ans, et ma vie venait de basculer d'un instant à l'autre. Il avait suffit de trois mots, d'une simple goutte de sang sur un petit appareil, pour faire d'aussi gros dégâts. J'en voulais à l'infirmière, elle n'avait pas le droit de détruire ma vie comme ça, en un simple claquement de doigt. Elle n'avait pas le droit de me regarder droit dans les yeux pour me dire que ma vie était foutue. Je me levais, les larmes au bord des yeux, et me dirigeait vers la sortie du bureau. L'infirmière me rattrapait, puis me faisait signe de me rasseoir. Je m'exécutais, toujours abasourdi par la nouvelle. Elle me parlait de traitement, de "trithérapie", qu'il était possible de la commencer dans à peine une semaine et que ces traitements étaient prometteurs. Elle me donnait un autre rendez-vous, avec un médecin la semaine qui suivait. Elle me prit la main, puis me dit au revoir.
J'avais décidé de rentrer en bus de l’hôpital, il n'y avait que dix minutes de transport en commun avant de rejoindre mon quartier d'habitation. Je montais dans le bus et m'assis instinctivement près de la porte de sortie. Je regardais les personnes installées dans le bus, il y avait des enfants, des adultes, et des personnes âgées. Et toutes ces personnes me renvoyaient l'idée que je n'étais plus rien. Je n'arrivais plus à me projeter, un voile étrange obscurcissait tout à coup mes projets d'avenir. C'était évident, les "séropos", n'ont pas d'enfant, il ne vivent pas jusque 70 ans et ils se font le plus souvent oublier. Je devais l'accepter, ma vie était désormais derrière moi. Le bus arrivait désormais près de chez moi, cette semaine allait être difficile mais de toute façon, je ne pouvais rien faire de plus qu'attendre ce fameux rendez-vous médical.

20.01.2015

A nous, Mr Niels Jude Price

Le jour du rendez-vous était arrivé, j'entrais dans le bureau du Dr Ellis. !en entrant dans le bureau, une énergie positive me traversa, le bureau était étrangement accueillant. Les cadres aux murs représentant différentes photos de voyage appelaient l'homme à être contemplatif. Par conséquent, je n'étais plus centré sur moi, simplement sur cette étrange sensation d'ailleurs. Un cadre représentant deux hommes se tenant la main sur une barque retint mon attention. Ce cadre, plus qu'aucun autre représentait relativement mon existence. J'avais toujours été attiré par les hommes, et cela depuis mes 16 ans, et ici, je me sentais à l'aise avec ça. Je finis par m'asseoir, devant ce bureau minimaliste, favorisant la proximité avec Mr Ellis. Il commença alors à m'expliquer, es bénéfices et les risques du traitement que j'étais sur le point de commencer. Les bénéfices étaient là, ma durée de vie pouvait être allongé de 15 ans, mais en contre partie il faudrait inlassablement avaler des médicaments. Les risques des traitements paraissaient minimes, ou du moins acceptables, ils se résumaient en des douleurs diffuses et parfois des pertes d'énergie principalement lors des 2 à 3 premiers mois de traitement. Cet entretien avait au moins eu pour mérite de m'offrir une petite accalmie dans cette tempête qu'était la maladie. Je serrais la main du médecin, comme pour sceller un pacte de vie. 15 ans de vie contre la promesse de prendre inlassablement toutes les pilules qu'il me prescrirait. A ce moment, cela me semblait un maigre parti.

17.04.2015


Voilà trois mois que je prends ces foutues médicaments et que je subis quasi quotidiennement leurs effets iatrogènes. Je vomis, je perds du poids, je perds de l'énergie et au fond je perds ma vie. Trois mois de perdu, voilà où j'en suis, sans parler du fait que je n'ai toujours rien dit au bureau d'architecte où je travaille. Je crois que j'en viens avoir honte de qui je suis, d'ailleurs, qui suis-je réellement? Un pauvre mec, qui a dérapé une fois dans sa vie est qui n'a que ce qu'il mérite? Je ne sais pas réellement ce que les gens pensent du statut de séropositif, et leur dire pourrait compromettre à jamais mes relations avec eux. Alors voilà ce qu'est devenue ma vie, un poids difficile à supporter sur le plan physique et social. Cette fois-ci, je prends le bus, très certainement pour la dernière fois, cette fois, il m'emmène vers le fleuve. Et dans une vingtaine de minutes tout pourra se terminer. Je n'aurai plus de poids, je n'aurai plus de contrainte, je serai simplement moi effleurant la liberté. Au bout de son trajet, le bus s'arrête, je descend et m'approche du bord du fleuve. Je regarde en bas, le vide semble m'appeler, il ne m'a d'ailleurs jamais paru aussi agréable. Je passe une première jambe par dessus le garde corps puis une deuxième. Me voilà seul face au choix le plus important de ma vie, me voilà seul face à ce vide incommensurable qui me pousse à sauter. Puis soudain, une main me rattrape et me tire vers l'arrière. Je reconnais le Dr Ellis, en civil cette fois mais reconnaissable à sa poigne et à sa barbe bien taillée. Quelqu'un sur cette planète avait souhaité que je reste, la vie m'avait rappelé à elle. Cela ne pouvait pas être un hasard, je regardais le Dr Ellis, et ressenti à nouveau ce sentiment de sécurité. Puis, un instant après, alors que j'avais fermé les yeux pour ressentir pleinement ce sentiment, je sentais les lèvres du Dr Ellis se poser sur les miennes. C'est alors qu'un frisson tout entier me parcourait, ce frisson que l'on sent en étant transpercé par la vie.

11.06.2015

Le soleil me caresse le visage, je serre le corps de James avant d'ouvrir les yeux. Je le regarde avant de me lever, puis l'embrasse sur la joue. Je finis par me lever, me dirige vers la cuisine, prépare mon café et mes médicaments. Cela fait presque 5 mois que j'ai commencé la trithérapie, les débuts ont été difficiles mais les effets secondaires se sont estompés, mon organisme s'habitue au traitement. James et moi vivons ensemble à Towson, une petite ville proche de Baltimore, nous avons préféré partir au calme. Lui et moi formons un petit couple mignon, totalement fou l'un de l'autre. Cependant, des questions me tourmentent encore, que penserons mes amis à l'annonce de ma maladie? Puis je vivre sans parler de ma séropositivité? Mes collègues se sont contentés de croire que j'avais eu une hépatite. Mais le monde extérieur ne s'arrêtera pas à cela. En apprenant la vérité mes ais se sont éloignés, pour finir par disparaitre. Le moment présent est agréable certes, mais le futur reste extrêmement flou.


_________________

Sorry, I've a problem
Jump off a bridge. Let the birds and then fall into the water. Let us make the current drift. Let us sink . Let our lungs emptied of their oxygen , they can fill with water . Do not go back to the surface. Let not breath. Close our eyes . Let our tears mix with water. Say goodbye to the world . Let us just die
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Please, take my hand ft. Adam Levine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (♂) Adam Levine ♠ frère
» something in the water, 16.05 - 23:56
» Troisième Prime (27/05 - 19h30)
» ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans
» Luka __ •°•°• Petit oiseau si tu n'as pas d'ailes (DÉLAIS JUSQUE LE 12/08)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRY A LITTLE TENDERNESS :: It's your story :: présentations :: présentations validées-