AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 we are the fallen angels - samuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
INSCRIPTION : 20/06/2015
MESSAGES : 222
PSEUDO/PRENOM : teambullshit/mélody
CELEBRITE : Andy Biersack
CRÉDITS : Ekkinox
AGE : 25 ans

MessageSujet: we are the fallen angels - samuel   Mer 24 Juin - 19:30

I built these walls to watch them crumbling down.

andy biersack



clarke, samuel

nom: clarke. ⊹ prénom: samuel. ⊹ date et lieu de naissance: 25.04.90 à Baltimore. ⊹ âge: 25 ans. ⊹ nationalité : américaine. ⊹ origines : américaines. ⊹ métier/études: 2ème année de médecine en octobre. ⊹ situation amoureuse : célibataire. ⊹ orientation sexuelle : bisexuel. ⊹ groupe : no thanks. ⊹ crédits : moi-même.

little things

samuel a eut son premier tatouage par l'un de ses meilleurs amis, c'est un tatouage amateur mais qu'il apprécie tout particulièrement ⊹ samuel a l'habitude de se lever à 7h tous les matins, il ne fait jamais de grâce matinée ⊹ il se brosse les dents avant de prendre son petit déjeuner et après également ⊹ il adore lire ⊹ samuel rêve d'une douche à l'italienne ⊹ il vient d'une famille à revenu moyen ⊹ samuel pose parfois pour des photos en tant que modèle pour compléter ses fins de mois ⊹ il a un petit frère handicapé qu'il aime par dessus tout ⊹ samuel essaie tant bien que mal d'économiser afin d'acheter la moto de ses rêves ainsi que la licence ⊹ sam a adopté un chat aveugle qui était destiné à se faire piquer il y a 2 mois ⊹ il a appris à jouer de la guitare dès son adolescence, il est autodidacte et s'est aidé de vidéo notamment ⊹ il fait aussi du skateboard et se déplace souvent en roller et en vélo ⊹ samuel est souvent considéré comme un badboy mais il n'a jamais considéré que son style vestimentaire avait un lien avec son caractère ou ses attitudes ⊹ il adore les jeux vidéos ⊹ il n'a pas énormément de temps pour lui, ses études lui prennent une grosse partie de celui-ci ⊹ avant de rencontrer un homme lors de son roadtrip, samuel s'est toujours pensé hétérosexuel, il n'a pas pour habitude de le crier sur les toits, mais cela n'est pas non plus un secret, heureusement pour lui, il a une famille très ouverte.

⊹ Salut salut ! moi c'est Mélody, vous me retrouverez sous le pseudo de #teambullshit, j'ai dix-huit ans et je termine mon année de terminale L. J'habite actuellement en Normandie et si tout ce passe bien pour moi, je pars sur Paris d'ici quelques mois pour continuer mes études dans les langues. Je suis admin ici, donc n'hésitez pas à me mpotter pour toutes les questions que vous pouvez avoir.




tell me more

Samuel, c'est le prénom que ma mère a décidé de me donner à ma naissance, ça c'est très vite raccourci en Sam. Donc c'est moi, Sam, je suis né en 1990 à Baltimore. Mes parents sont enseignants en écoles élémentaire et primaire, je suis le premier de la famille puisque j'ai un petit frère, Simon. Mon enfance est assez basique, je suis allé à l'école, je me suis fait des amis et j'ai appris les bases, j'étais pas un enfant à problème et mes enseignants, dont mes parents, m'adoraient, je n'avais pas de notes excellentes mais c'était tout à fait convenable malgré que mes parents attendaient mieux de moi. J'ai grandi dans une petite maison très chaleureuse, on avait l'habitude d'allumer beaucoup de bougies en soirée et de jouer à des jeux de société, c'est quand je suis entré au primaire que les choses ont un peu changé, mes parents ont eu leur deuxième enfant, mon petit frère, j'étais tellement heureux de sa naissance, j'ai même choisi son prénom à partir d'un personnage de dessin animé, au début, tout se passait bien mais c'est dans les premiers mois de mon frère que les médecins ont annoncé qu'il est atteint du syndrome de Joubert, cela se caractérise chez le nourrisson par un corps mou et un retard de développement, ainsi qu'un retard mental lors de la croissance de l'enfant, je ne comprenais pas vraiment quel était le soucis à l'époque mais je savais bien que quelque chose n'allait pas et que mon frère était malade, malgré tout cela, je l'ai toujours aimé très fort. On a donc dû adapter nos vies par rapport à lui, ma mère a arrêté de travailler en école et a donné des cours à domicile, mon père gagnait le plus gros salaire c'est pour cela qu'il est celui qui a continué de travailler en école. C'était assez compliqué car nous devions souvent nous rendre chez le médecin pour des tests avant de déterminer ce qu'il avait, de plus, son retard mental a été un nouvel obstacle, il était impossible de communiquer avec, ça a été très difficile pour mes parents de se faire à la situation, en même temps, personne ne souhaite vivre ce genre de choses et avec du recule je peux comprendre, l'avantage c'est que ce n'était pas le premier enfant, ils ont pu s'entraîner à s'occuper d'un enfant classique et ça les a beaucoup aidé, de plus, ils avaient une trentaine d'année et une situation assez stable pour se permettre que l'un d'eux uniquement travaille. Donc cela a été assez difficile, même pour moi, puisque malgré les amis que j'avais, beaucoup se moquait de moi pour mon frère différent ou "débile", parce que oui, les enfants sont horribles entre eux, j'ai eu la chance d'avoir mon père dans mon établissement.

Ensuite, je suis allée en école secondaire, ici, tout s'est bien passé, j'ai pas eus énormément de problèmes, je subissais toujours les moqueries de mes camarades dès qu'ils apprenaient pour mon frère mais certains étaient aussi très compréhensifs, c'est ici que je me suis fais mes meilleurs amis que j'ai toujours maintenant, ils m'ont accompagné tout le long du secondaire et ils m'ont énormément appris, je ne sais pas ce que j'aurai fait sans eux, on était quatre, très différents, et on passait souvent nos après-midi chez l'un d'entre eux, ils me prenaient souvent en charge, on va dire, cela n'allait pas forcément très bien à la maison et j'avais besoin de me changer les idées, mes parents s'engueulaient de plus en plus, je sais qu'ils s'aiment, mais je crois que mon petit frère était une charge de plus en plus pesante, ils se sont battus pour lui donner les meilleures conditions de vie possible et sont restés ensemble pour son bien, je les aidais les weekends et je m'en occupais parfois seul ou en allant dans certains organismes pour qu'ils puissent se détendre un peu. J'étais considéré comme un rebelle au lycée car je me maquillais les yeux et que je n'avais pas peur de répondre aux professeurs, j'ai toujours été direct et cela en a gêné plus d'un, mais je n'ai jamais fais ça pour attirer l'attention, j'étais simplement moi-même, luttant contre ce qui me semblait injuste malgré la réputation que cela a pu me donner. Ici, mes résultats étaient moins bons, beaucoup de choses me passaient par la tête et je n'avais pas envie de travailler, je me suis tout de même engagé dans la filière scientifique de mon lycée, je n'étais pas plus passionné que ça et je ne savais pas ce que je voulais faire une fois cela terminé mais tout a changé et très rapidement lorsque mon frère s'est retrouvé hospitalisé pour des problèmes de reins, j'étais vraiment très inquiet, il ne comprenait pas ce qui lui arrivait et je dois dire que moi non plus malgré mon âge plus avancé, ça s'est soigné sans trop de soucis mais j'ai eu un déclic, je voulais aider mon frère et les personnes atteintes de la même maladie mais je ne savais pas comment avant de me tourner vers l'idée de faire médecine, mes parents n'y croyaient pas mais j'étais déterminé, j'étais réellement attiré par cela et j'ai effectué les démarches nécessaires pour entrer dans les classes préparatoires, mes parents ont du faire des prêts et j'ai commencé à faire des petits boulots pendant l'été pour avoir un peu de réserve mais ça n'aurait pas suffit, même mes amis m'ont aidé comme ils le pouvaient, je ne les remercierai jamais assez et au final c'est l'un d'eux qui m'a fait rencontrer un photographe, je l'ai intéressé et il a sûrement du se dire que j'étais assez photogénique et atypique par mon visage et mes joues creuses, il m'a donc pris en photo et je me suis pris au jeu afin de rendre cela beau et c'est lui qui m'a appris le métier de modèle photo, je me suis retrouvé dans de nombreux magasines de prêt à porter, je suis assez bien payé pour ce que je fais, encore aujourd'hui. Cela n'a jamais été bien fou mais pour le temps que j'y passe et ce que je gagne, je ne me plains absolument pas et ça m'a permis d'avoir mon premier logement lorsque j'avais 20 ans, pendant ma seconde année de préparation.

J'ai appris beaucoup de choses pendant ma préparation à l'école de médecine, j'en suis sorti à l'âge de 22 ans, je n'ai pas commencé directement l'école de médecine, j'ai préféré faire une pause, on m'a énormément conseillé de ne pas le faire car cela allait casser le rythme mais j'en avais réellement besoin, cela n'a pas été simple et j'avais besoin de prendre du recule, je savais que mon choix n'était pas approuvé de tous et encore moins par mes parents qui comptent beaucoup sur moi pour m'occuper de mon petit frère mais c'était une nécessité. Je sentais que je devais faire une recherche de qui j'étais, me découvrir, m'amuser et avoir une expérience. J'ai décidé de voyager, je ne suis pas parti à l'étranger, j'ai pris mon vélo, un sac à dos et je suis parti un peu partout aux Etats Unis, j'ai souvent pris le train pour aller plus vite car je doute que j'aurai pu autant me déplacer en si peu de temps, je dormais sous ma tente que je devais replier et déplier chaque jour, c'était une vie différente qui m'a beaucoup apporté et ça m'a fait grandir, j'ai fais de belles rencontres également, rencontré mes premiers amours éphémères... Et je me suis surtout retrouvé avec le corps rempli de tatouage... Cela a été le choc pour mes proches quand je suis revenu, mais ça m'a permis d'accepter mon corps un peu plus. J'étais heureux.

Je suis donc revenu en forme et pleins de souvenirs en tête à Baltimore où j'ai entrepris mes études de médecines, je viens de terminer ma première année, j'ai repris mon petit train-train quotidien et je me prépare pour la suite de mon aventure...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
we are the fallen angels - samuel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camryn Wayne. | We scream, we shout We are the fallen angels !
» Construction d'une Haiti Nouvelle: GRAHN MONDE Samuel Pierre Editeur
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark Angels + Ultra Marines + titan Ork VS GI
» Fallen Galaxy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRY A LITTLE TENDERNESS :: It's your story :: présentations :: présentations validées-